Éducation, Intelligence artificielle, Morale, Programmation

ÊTRE HUMAIN FACE À L’IMMENSE TECHNOLOGIE

Ça fait quelque temps que je veux partager mon début de réflexion sur un sujet qui a un volet éthique complexe … l’intelligence artificielle. Un sujet qui a deux façon de le voir, la première très objective et technologique du point de vue machine, et la deuxième avec une connotation d’intuition et émotions du point de vue humain.

Une partie de mon travail m’amène dernièrement à réfléchir en tant que machine exécutrice de certaines séquences de consignes, ce qui parfois, me pose des questions au niveau des choix à faire selon certaine chaîne de décisions. C’est là, que je me suis rappelé de l’exemple du dilemme du tramway : sauver 4 ou 1 personne en ouvrant ou fermant des voies de tramway bien choisies. Exemple qui a été développé par M. Olivier Dyens lors de l’atelier sur les écoles innovantes et apprenantes du XXI siècle organisé par ANTECOSA en mai dernier.

Lors de cette rencontre, j’ai découvert les travaux de M. Olivier Dyens, fondateur et co-directeur du laboratoire Building 21 dédié à repenser et recréer l’éducation supérieure au 21 siècle. M. Dyens est aussi professeur titulaire au département des littératures de langue française, de traduction et de création à l’Université McGill. Plus d’information sur lui est disponible sur sa page au lien ci-dessous:

https://www.ollivier-dyens.com/introfrancais

M. Dyens a écrit plusieurs livres intéressants, son dernier La terreur et le sublime : humaniser l’intelligence artificielle pour construire un nouveau monde, propose des réflexions sur notre intelligence et celle des machines. Je partage avec vous une phrase du premier chapitre de ce livre :

Il était une fois une machine qui fit trembler l’humain. Non pas parce qu’elle démontra une puissance physique hors du commun ou une capacité extraordinaire de manipuler des données, mais bien parce qu’elle fit preuve d’intuition et fut capable de beauté.

À la lumière de ces lectures, je me rends compte qu’en tant qu’humanité, on est qu’aux marches des escaliers menant à la porte qui ouvre à la technologie derrière l’intelligence artificielle. Il y a tellement des questions à répondre … et surtout des questions d’éthique : comment l’éthique sera programmée et qui va le faire? Quelle séquence de programmation sera choisie pour la prise de décisions par des systèmes automatisées. Dans le cas du train, comment on va établir la valeur humaine, trier les humains et prendre de décisions en conséquence ?

Je vous laisse explorer les travaux de M. Dyens en visualisant des extraits de La terreur et le sublime à

Le titre de cet article a été tiré des lectures des ouvrages et de la visualisation des vidéos de M. Dyens.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s